• des panneaux en plein air

Choisir la meilleure inclinaison d’un panneau solaire pour un meilleur rendement

des panneaux

Choisir la meilleure inclinaison d’un panneau solaire pour un meilleur rendement

La pose de panneaux solaires sur le toit d’un bâtiment est une science précise. Vous voulez profiter d’un système de production d’électricité suffisamment performant pour répondre à vos besoins. Pour ce faire, vous devez tenir compte d’un certain nombre de facteurs. L’inclinaison et l’orientation de vos panneaux solaires sont un élément important à prendre en considération.

L’inclinaison des panneaux solaires selon la trajectoire du soleil

des panneauxIl est essentiel de comprendre qu’un panneau photovoltaïque collecte la lumière du soleil. Il la convertit ensuite en énergie. Il doit être exposé à un maximum d’ensoleillement pour obtenir les meilleurs résultats. C’est ce qui se produit lorsque les rayons frappent perpendiculairement la surface du module.
L’angle formé par les panneaux et les rayons du soleil sont faibles en hiver. L’inclinaison des panneaux a donc besoin d’être de 60° pour compenser cette insuffisance. C’est à cette condition que les rayons frappent les collecteurs de façon perpendiculaire. Au printemps, le soleil est plus élevé. L’inclinaison idéale est de 45°.L’angle d’inclinaison devrait être de 20° pendant l’été, lorsque le soleil est à son apogée.
Dans l’absolu, ces valeurs devraient être respectées. Cependant, étant donné qu’une construction est figée, il n’est pas toujours évident de changer leur inclinaison tout au long de l’année.

Lire également : KWH, KWC... comment mesurer le rendement d'un panneau solaire ?

L’optimisation de l’angle à 30°

des panneaux inclinésChercher l’angle qui maximise la puissance au fil des mois est crucial. La raison est simple : il est souvent difficile de modifier l’inclinaison des capteurs solaires d’une saison à l’autre. Ici, l’angle varie de 30 à 35 degrés, quelle que soit la méthode utilisée pour l’intégration.
Les pentes de toit sont parfois indiquées en pourcentage. La pente à un angle de 30° est d’environ 58%. En été, lorsque la puissance solaire est à son apogée, cette pente est utile. C’est pendant cette période de l’année que vous produisez le maximum d’énergie électrique.
Optez pour l’autoconsommation et la vente au réseau de l’excédent d’électricité produit. Vous gagnez ainsi de l’argent qui vous aidera à payer vos factures d’électricité en hiver. Veillez à ce que les ombres des éléments (par exemple : des arbres) autour de votre domicile ne se déploient sur les panneaux. Ils pourraient affecter les performances de votre système.

La différence de règle pour un panneau solaire thermique

des ouvriers qui déplacent un panneauVous devez déterminer l’inclinaison en vous basant sur l’utilisation que vous faites de vos panneaux thermiques. S’ils vous servent à faire de l’eau chaude domestique, il faut optimiser la production durant toute l’année. De plus, vous devez les positionner à un angle compris entre 30° et 35°.
Mais si votre dispositif solaire vous sert à chauffer la maison, l’exigence est tout autre. Les panneaux doivent produire le plus d’énergie pendant les mois froids et non pendant les mois chauds. Il est préférable d’utiliser une inclinaison différente : elle va de 45° à 60° par rapport au plan horizontal dans cette disposition. Il est préférable que vos capteurs aient une pente plus raide, car le soleil se couche plus tôt en hiver.
L’installation verticale des panneaux solaires n’est pas recommandée. Le rendement des panneaux installés à 90°, ou verticalement, n’est pas très bon. Ceci signifie qu’il est fortement déconseillé de fixer ce genre d’équipement sur la façade d’un bâtiment. La performance de votre dispositif peut en être impactée négativement. Une mise en place au sol est meilleure qu’un montage à la verticale.

Sujet a lire : Peut-on utiliser des panneaux photovoltaïques avec un faible ensoleillement ?

Bruno

Laissez votre message